samedi 14 mars 2015

"Le gang des dentiers fait sauter la banque"



J'ai mis quelques jours pour lire ce roman, il m'amusait, je souriais mais je ne riais pas aux éclats, j'ai pris mon temps parce qu'il ne me passionnait pas, il se lit bien mais il ne restera pas un souvenir impérissable.
En général j'aime beaucoup les écrivains nordiques, l'auteure est Suédoise Catharina Ingelman Sundberg, j'ai vu après l'achat du livre qu'il y avait eu un premier tome qui racontait les aventures de ces retraités braqueurs, mais cela ne nuisait pas du tout à la compréhension du roman. J'ai tout compris!

L'histoire :

Un groupe de retraités fait des braquages pour améliorer la vie des pensionnaires des maisons de retraite, au passage ils se gâtent un peu mais pas trop, il leur faut juste assez d'argent pour ne pas retourner dans ces maisons sinistres, ils versent l'argent sur le compte de leur fond de pension, font des cadeaux aux pensionnaires, mènent une vie assez agréable, consomment pas mal d'alcool, mangent des bons petits gâteaux confectionnés par Martha, Anna-Greta ou Stina, très appréciés par leurs deux compères hommes Le Génie et Le Râteau. 
En apparence ce sont des "vieux" pas dangereux, ils se déplacent avec des déambulateurs bien utiles pour leurs braquages.
Martha est la chef du gang. Elle décide de tout, c'est le cerveau de la bande, Le Génie est bricoleur, les autres obéissent.
Tout ne se passera pas comme ils voudront, ils se feront arnaquer, mais leur imagination n'aura pas de limite pour se sortir des situations embarrassantes, surtout lorsqu'ils achèteront une jolie maison à côté d'émules des Hells Angels, ces motards qui n'ont peur de rien.
Je m'arrête là pour le récit.

J'ai aimé la description de la maison et son point de vue magnifique sur la mer, villa située dans l'archipel de Stockholm. Ces maisons typiques de la Suède, la tranquillité qui règne dans les quartiers, tout est feutré, nous avions loué en Suède pour des vacances, j'ai retrouvé certaines sensations, à cette époque c'était un pays où tout semblait tranquille, trop tranquille pour nous et pour nos enfants, c'était une découverte mais nous n'avons jamais dit "Nous y retournerions bien", Nous avions bien aimé Stockholm et toutes ses îles, une ville originale, la ville à la campagne et la mer est partout.
J'ai aimé cette bande de vieillards braqueurs, ils sont très bien décrits, la vieillesse n'est pas toujours la fin de la vie, ils tombent amoureux, s'aiment et font la nique à ceux qui pensent qu'ils ne sont plus en mesure d'avoir encore des sentiments, même la jalousie fait partie de leurs relations.

Je n'aime pas les polars, c'est sans doute la raison qui fait que je n'ai pas adoré ce roman, c'est un peu un polar et l'histoire ne me bouleversait pas, j'attends toujours d'un livre qu'il me donne des émotions, ce n'était pas le cas. L'humour de l'auteure m'a fait quelquefois sourire, sans plus, il y a quelques situations cocasses.

C'est mon avis, ce ne sera peut être pas le vôtre, la lecture d'un roman est une histoire personnelle, nous aimons, nous n'aimons pas, nous aimons un peu. Bye MClaire.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire