jeudi 25 janvier 2018

"Eleanor Oliphant va très bien" Gail Honeyman




Je n'étais vraiment pas partie pour acheter ce roman avec mon bon cadeau Fnac, j'avais longuement hésité en feuilletant celui de Delphine de Vigan "Les loyautés" -Non, pas aujourd'hui, une autre fois, j'ai bien fait Michelle l'avait et hier nous avons fait circuler nos livres au club de scrabble, ce sera ma prochaine lecture.
Je n'avais lu aucune critique, je ne connaissais pas l'auteure et pourtant un truc se passait, j'étais certaine qu'il allait me plaire. Il m'a plu, beaucoup plu, en général je ne lis jamais le soir, j'ai lu jusqu'à 23 h, plongée dans cette histoire singulière, ce livre ne ressemble à aucun autre.

L'histoire :

Eleonor est une jeune femme trentenaire, elle travaille dans un bureau, communique très peu avec ses collègues, solitaire, dit ce qu'elle pense, ne comprend pas toujours les réactions des gens qu'elle côtoie et pense une fois pour toute qu'il vaut mieux être seule que mal accompagnée.
Eleanor peut être drôle dans ses réflexions, très intelligente, elle est juste un peu décalée, le genre à se rendre chez le médecin pour un mal de dos et d'annoncer tranquillement au docteur qui lui pose la question ;
-Quelle est la cause de votre douleur au dos, selon vous, mademoiselle ?
-Je pense que ce sont mes seins, docteur.
-Vos seins ?
-Oui, je les ai pesés, vous voyez, et ils frôlent les trois kilos, c'est le poids des deux, pas d'un seul...
-Je veux dire que, si je vous scotchais trois kilos de chair en plus sur le torse et que je vous obligeais à marcher avec toute la journée, vous auriez mal au dos, vous aussi, n'est-ce pas ? ..
-Comment...avez vous fait..pour ?
-Une balance de cuisine. J'en ai juste pesé..un...dessus.Je n'ai pas pesé les deux, j'ai supposé qu'ils devaient faire à peu près le même poids...
C'est un passage drôle, mais il n'y a pas que ça..

Son visage est parfait lorsqu'elle présente un profil, l'autre profil fait apparaître une cicatrice disgracieuse, une brûlure mais personne ne connaît son origine, un accident ?
Eleanor noie ses démons dans la vodka, seule chez elle. Pas d'imprévu dans sa vie, mais rien n'est jamais définitif, il y a les mécanismes du destin, un soir après avoir assisté à un concert (un billet gagné à une tombola) elle tombe raide amoureuse du musicien et fera tout pour le rencontrer...
elle décide de changer certaines choses à son existence et pense que cela pourrait faire plaisir à "maman" qui lui téléphone chaque mercredi pour distiller son venin..
Raymond, l'employé qui s'occupe de l'informatique dans la boîte où elle travaille fera irruption dans sa vie. La bonté de Raymond touchera Eleanor qui comprendra qu'un véritable ami est quelquefois nécessaire.
Eleanor a enfoui un lourd secret;;;

Je ne raconte plus rien...

J'ai tout aimé; L'histoire touchante de cette jeune femme qui est à la recherche de son identité est remarquablement écrite, l'auteure nous amène doucement à sa reconstruction;
La fin du livre est optimiste, il y a toujours de l'espoir, on peut aimer les autres même si le parcours d'une vie a souvent été tragique.

Mon coup de coeur a été pour Raymond, Eleanor lui trouve tous les défauts physiques, des sales habitudes mais quel homme ! Gentil, généreux, dévoué, attentif, sachant écouter, l'ami parfait, ami, ami ? J'aimerais tellement qu'il devienne autre chose qu'un ami, mais je ne suis pas l'auteure du roman !!

Je vous recommande de faire la connaissance d'Eleanor, vous ne vous ennuierez pas en sa compagnie. Ce livre est vraiment une pépite.

Bye MClaire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire