samedi 5 août 2017

"Roland est mort." Nicolas Robin










Nicolas Robin, un auteur que je ne connaissais pas du tout, la quarantaine, dans une autre vie il a été steward, en se mettant à écrire, il a eu une riche idée. J'ai adoré son style.






Roland est mort dans l'indifférence générale, il travaillait au tri du courrier, ses collègues se sont inquiétés de ne plus le voir, au bout de quelques jours les pompiers l'ont découvert dans son appartement, mort, la tête dans la gamelle du chien, il était en train de lui servir ses croquettes..

Ses voisins ne le connaissent pas vraiment, bonjour, bonsoir, ils ne savent rien de sa vie, s'il a de la famille ou pas..
Son voisin de palier sait une chose de lui, il adorait Mireille Mathieu et l'écoutait à longueur de temps lorsqu'il était chez lui. Il l'aimait tellement qu'il avait appelé son caniche Mireille.
Le narrateur de l'histoire est le voisin de palier, 40 ans, au chômage, largué par sa compagne "Je ne t'aime plus.", il adore le Campari, les films pornos, faut bien combler la solitude !! Très égoïste, centré sur lui-même.

"Je bois pour oublier celle qui n'est plus là, celle qui ne veut plus de moi, celle qui ne me retrouvera pas si mon coeur fait défaut en pleine journée. Je bois pour oublier que demain, Roland c'est moi."

Et là commence une incroyable histoire, lui qui ne savait rien de Roland, se voit confier le caniche qui pue, Mireille, et l'urne de Roland. Que faire de cet héritage ? Il ira voir sa mère, mais elle ne veut pas, elle a déjà assez à faire avec la grand-mère qui a perdu la tête et son mari qui regarde le ciel toute la journée, il est dans son monde.

Roland est mort. Chaque chapitre commence par cette phrase. De multiples péripéties arriveront à l'urne de Roland.
Il y a des passages hilarants, je riais beaucoup.

Vous saurez tout en le lisant.

C'est évidemment de l'humour noir, mais pas que ça, ce livre est plein de tendresse, touchant. Un livre sur la solitude, sur l'indifférence. Sur la difficulté de se remettre d'un chagrin d'amour :
"Je l'aimais et je voulais faire ma vie avec elle..Je l'aimais, mais elle s'est lassée de moi..ça s'explique pas, c'est comme ça. Elle avait rencontré un autre mec. C'était la fin de quelque chose que je trouvais beau mais qui ne l'était pas pour elle. J'ai jamais su comment faire après. Elle m'a dit "Je ne t'aime plus." C'était fini. Elle en aimait un autre, alors je suis parti. Fallait pas insister, ni chercher une raison."

Alors, Roland est mort, mais sa mort sera t-elle inutile ? Il y a toujours de l'espoir.

Vous le saurez en le lisant.

J'insiste parce qu'il faut le lire. C'est écrit simplement, le livre n'est pas épais, parfait pour les vacances, il est en poche.

Bye MClaire.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire